Outils pour utilisateurs

Outils du site


projets:wifi:ateliers:4_raid_luks_lvm

Notes sur install RAID + LVM + FDE

  • deux disques à taille identique
  • virer les partitions, par exemple avec cette commande : dd if=/dev/zero of=/dev/sd[ab] bs=16M
  • choisir partionnement manuel des disques
  • créer deux partitions de 254,8 Mo (/dev/sd[ab]1) : elles contiendront chacune une copie de /boot, mais il faut pour le moment spécifier qu'elles ne doivent pas être utilisées (c'est le périphérique RAID qui sera monté dans /boot)
  • créer deux partitions du reste de la taile des disques (/dev/sd[ab]2) : comme les précédentes, spécifier qu'elles n'ont pas de point de montage
  • choisir configurer le RAID et créer deux partitions RAID, de type RAID1 :
    • md0 contenant /dev/sda1 et /dev/sdb1
    • md1 contenant /dev/sda2 et /dev/sdb2
  • là on a donc deux partitions /dev/md0 et /dev/md1, de respectivement 250 Mo et 80 Go (ou davantage si les disques sont plus gros)
  • spécifier à l'installeur que /dev/md0 est en ext2, monté sur /boot
  • choisir configurer le chiffrement des disques, créer un volume chiffré sur /dev/md1 (et pas sur /dev/md0 !)
  • choisir configurer le LVM, puis ajouter un groupe de volume et y mettre le device /dev/mapper/md1_crypt (c'est la plus grosse partition dans le choix qui est donné)
  • continuer à configurer le LVM, ajouter deux volumes logiques dans le nouveau groupe de volume : l'un utilisé en swap et l'autre en ext4, sur le point de montage /
  • normalement, c'est bon ! lors de la finalisation de l'installation, l'installeur a bien fait grub-install sur /dev/sda. Il manque à le faire à la main sur /dev/sdb… Et à chaque fois qu'il y a une mise à jour de noyau.

 à quoi ressemble le partitionnement une fois fait

En cas de redémarrage de la machine, il faut pouvoir entrer le mot de passe de déchiffrement à distance, via SSH. Pour cela, il est possible de mettre dropbear dans le initramfs et se conncter pour entrer le mot de passe.

Depuis le système :

aptitude install dropbear

Éditer /etc/initramfs-tools/root/.ssh/authorized_keys. Y ajouter une (ou plusieurs) clés SSH précédées d'une commande forcée, comme ci dessous :

command="cat - >/lib/cryptsetup/passfifo" ssh-rsa AAAAB3NzaC1yc...

Sauvegarder. Éditer /etc/initramfs-tools/initramfs.conf, y ajouter une ligne de cette forme :

IP=<local_IP>::<gw_IP>:<netmask>:<hostname>:<network_interface>:off

Enfin, s'assurer que le initramfs charge bien le pilote réseau nécessaire, avec la commande suivante (remplacer <interface> par l'interface connectée à internet).

grep DRIVER= /sys/class/net/<interface>/device/uevent | cut -d= -f2 >>/etc/initramfs-tools/modules

Reconstruire l'initramfs :

update-initramfs -u

Enfin, il faut forcer l'éteignage de l'interface réseau allumée par le initramfs avant son réactivage par le système principal. Ajouter ceci dans la spécification de l'interface, dans le /etc/network/interfaces :

pre-up ip a flush dev <interface>

Voilà ! Pour débloquer la partition chiffrée lors d'un redémarrage, le script suivant fera l'affaire, appelé en passant le nom d'hôte ou l'IP de la machine en paramètre :

#!/bin/bash

read -r -p "Passphrase: " -s pw
echo -n "$pw" | ssh -o UserKnownHostsFile=~/.ssh/known_hosts.initramfs "root@$1"

Si la machine est sur une connexion PPP (typiquement un lien xDSL où la machine est directement branchée sur le modem qui ne fait que modem et non modem-routeur), vous trouverez ici des indication pour permettre le montage d'une session PPP depuis l'initramfs.

projets/wifi/ateliers/4_raid_luks_lvm.txt · Dernière modification: 2017/03/22 02:30 par kheops