Outils pour utilisateurs

Outils du site


projets:conference-20170915-damgan

Résumé du projet : conférence FAImaison à Damgan le 15/09/2017

Quoi ?

Intervention à Damgan de KheOps, Cécile et daimrod à la demande de l'Université populaire du numérique de Damgan pour expliquer au public les enjeux autour des droits fondamentaux à l'ère numérique, et en quoi FAImaison et les FAI locaux et engagés peuvent contribuer à y répondre.

15 septembre 2017 à 18h à la salle des Corsaires située rue des Mouettes (numéro de rue inconnu).

Combien ça coûte et rapporte ?

  • aucun coût sauf si l'association veut défrayer les intervenants ;
  • aucune recette sauf si on collecte des dons.

Systèmes affectés (modifiés, supprimés, nouveaux)

Aucun.

Personnes nécessairement touchées par les changements

Luc.

Processus modifiés

Aucun.

Détails

Communication avant l'évènement

Affiche :

Organisation et logistique

Pour la conférence

  • emporter des flyers et autre matériel de communication ?
  • gâteaux à prix libre, boîte à dons ?
  • est-ce qu'on a envie de filmer/enregistrer la conférence ?

Y aller et revenir

  • covoit' ?
  • des gens pour y aller à vélo de Nantes avec escale d'une nuit à Saint-Nazaire ?

Contenu de l'intervention

Structure :

  1. droits fondamentaux et sécurité à l'ère numérique ;
  2. construire son internet local et associatif ;
  3. débat et questions.

Durée : 2h questions comprises.

Partie 1

Première moitié de la première partie :

Daimrod : point 1 à 4 et KheOps : point 5 à 10

  1. problèmes de couverture réseau à Damgan : débits et absence d'accès (zones blanches et grises)
    • débit, zones blanches/grises
  2. concepts liés à ceci : accès à l'information et éducation, liberté d'opinion et d'expression, fracture numérique
  3. problème des opérateurs monopolistiques : pas intéressés par les zones rurales car non rentable pour eux
  4. besoin de décentralisation, d'opérateurs locaux et communautaires qui connaissent les déficiences locales
    • accès aux marchés de gros pour les petits : problèmes des monopoles et oligopoles (c'est un peu la cause de plein de merdes)
  5. retour sur la fracture numérique : y'a pas que le rural, y'a aussi les pauvres
  6. idée d'avoir un prix raisonnable pour l'accès
    • tarifs d'accès à internet (surtout pour les pauvres, chômeurs qui en ont le plus besoin)
  7. fausse bonne idée : les plans gratuits type Facebook en Inde ou même simplement Wifilib à Nantes… Les pauvres in fine n'ont pas accès à internet mais à ce qu'on veut bien leur donner : leurs droits sont bafoués tout pareil
  8. lutter contre la discrimination du trafic (le besoin de neutralité du réseau)
  9. ré-élargir le sujet en montrant la convergence de média comme phénomène étendu en France
  10. opposition modèle de méga-entreprises qui privatisent le trafic internet, avec la gestion en bien commun qui permet confiance et transparence pour garantir l'accès aux droits

Seconde moitié de la première partie :

KheOps : point 1 à 4 et Cécile : point 5 à 10

  1. retour sur la notion d'accès à l'information, de liberté d'opinion et d'expression : il manque un truc pour les permettre
  2. … c'est la vie privée (avec notamment l'anonymat) pour expérimenter et discuter d'idées librement dans la sphère privée
  3. traces qu'on laisse en ligne, surveillance du réseau, avec exemples Snowden, Printemps arabe, loi renseignement, état d'urgence
  4. infra de censure et de surveillance : difficile à mettre en place mais facile à utiliser
  5. profilage commercial
  6. GAFAM
  7. privatisation des droits (FB, Twitter) et CGU abusives
  8. décentralisation, autohébergement, alternatives
  9. logiciel libre
    • logiciel libre, matériel libre, flashage de matos sans fil
  10. éducation et accord Microluc-éducation nationale

Conclusion de la première partie :

  1. internet des objets et omniprénsence du réseau et donc on a vachement besoin de les concepts qu'ils sont bien
  2. concepts centraux à mettre en avant : gestion en bien commun de l'infrastructure, décentralisation des services, adaptation aux conditions locales (tarifs, solutions techniques, intégration au tissu associatif/privé/institutionnel local), législation favorable, sensibilisation/connaissance/éclairage des choix
  3. smart cities, captation via les smartphones

Partie 2

Montrer comment les citoyens peuvent se réapproprier le numérique et proposer des solutions.

Déroulé :

  • on part d'une action de FAImaison et on élargit aux autres initiatives citoyennes existantes
  • FAImaison est un exemple, mais le but c'est de donner envie/donner des idées aux Damganais·e·s sur ce qu'ils peuvent faire !

Contenu : plusieurs grandes questions/thèmes pour enchaîner depuis la fin de partie :

  1. Que peut-on faire pour améliorer la gestion en bien commun et respectant les valeurs fondamentales, de l'infrastructure réseau ? KheOps
    • gestion en bien commun de l'infrastructure (« gouvernance » de l'opérateur par opposition aux opérateurs privés… relation à la communauté… représentativité de la société civile par l'association et ses collaborations)
      • indépendance vis à vis des collectivités et de l'argent public et (aussi/surtout) de l'argent privé/sponsors
      • transparence des coûts pour la responsabilisation collective
      • prix libre pour permettre un accès à tous (expliquer contexte Bottière, quartier « défavorisé »)
      • représenter l'intérêt de la société civile en général (pas juste « l'asso ») dans le militantisme comme dans les études
        • étude sur des dispositifs mis en place pa la collectivité : Wifilib, Wifi public
        • étude sur la désserte des écoles de l'agglomération nantaise
      • respect de la vie privée, neutralité du net etc. dans notre gestion technique de l'infra
      • protocol de mise en production : permettre à tous de jouer, faire une bonne limite en expérimentation perso et passage en production
    • questions/difficultés?
      • processus long pour développer les activités de l'asso (mise en place en DC, notre propre infrastructure)
      • manque de budget : indépendance forte et voulue de l'argent public (on se pose la question, c'est peut-être même excessif des fois, mais intéressant à noter : ça dénote un esprit certain, et dénote par rapport à la sphère nantaise)
      • bonnes pratiques admises adminsys et respectées car à la base de l'association, mais (malheureusement) pas (encore) formalisées par des règles communes
      • on est toujours obligé légalement de conserver des métadonnées
  2. Que peut-on faire pour influer sur la législation/créer un cadre de règles convenable ? Daimrod
    • législation → lien avec des structures plus globales : national/européen
      • jouer le jeu en général : enregistrement à l'ARCEP en tant qu'opérateur, CNIL
      • volonté d'accéder à la fibre : travail sur le SDTAN, travail de la FFDN (groupe FFDN), directive européenne CCEE
      • lobbying/militantisme national et européen (loi renseignement, promotion de la neutralité du net) → LQDN, Access Now, etc.
      • Pacte du logiciel libre notamment avec candidats.fr + outils pour distribuer le militantisme (parltrack, piphone, etc.)
      • lobbying/militantisme national et européen (loi renseignement, promotion de la neutralité du net)
      • volonté d'accéder à la fibre : travail sur le SDTAN, travail de la FFDN (groupe FFDN), directive européenne CCEE
      • pas de vérification de l'identité des nouveaux adhérents
    • questions/difficultés?
      • c'est compliqué (pas assez d'éducation civique à l'école /o\)
      • les gens veulent bien coder du code mais pas la loi 8-)
      • investissement chronophage
      • système d'information et base de données centralisée d'adhérents et d'abonnés
  3. Que peut-on faire pour sensibiliser au numérique et partager les connaissances ? Cécile
    • sensibilisation, partage de connaissance
      • sensibilisation et formation aux outils numérique → CVP → CVP monde, écriture sur le site de l'asso (sur le PJL renseignement)
      • atelier à FMA pour expliquer le fonctionnement de notre réseau
      • conférences pour expliquer les enjeux de la neutralité du net
    • questions/difficultés ?
      • investissement chronophage
  4. Que peut-on faire pour décentraliser le réseau et favoriser l'aspect local, convivial et communautaire ? Daimrod
    • décentralisation, aspect local, convivialité/proximité
      • fabrication locale de l'internet : infrastructure en DC en Loire-Atlantique
      • réseau de quartier
      • bière pour garder une énergie positive, et autres trucs qui nous font rigoler… avecmonfai.fr
      • wifi événementiels (AG FFDN, Chéméré) et collaboration avec l'écosystème local : la Guinch', la mairie de Chéméré
      • façon de prendre des décisions, fonctionnement : horizontalité, (non-)rôle du bureau, évolution au cours du temps (les réus, les apéros, plus ou moins de structure, séparation des espaces et des moments pour que chacun trouve sa place)
      • chatons ! décentralisation, logiciels libres, gestion locale ; gozmail à Rennes
      • faciliter la collaboration dans et dehors : quels outils : wiki, gitlab, docuemntation, mailing list…
      • prix libre
      • lien avec le tissu associatif, institutionnel voire privé local (on case tout, on termine par ça)
    • questions/difficultés ?
      • comment faciliter les démarches sans perdre le lien humain (dématérialisation vs. inscription papier)
      • manque aussi de « mouvement cohérent » (chacun fait ce qu'il veut est un concept qui a ses limites pour un collectif)
      • organisationnel sur les moments ensemble : organiser les jeudis soir
      • tension trop/pas assez technique avant pendant et après le cycle de conf (pose la question de la vision du but de l'association par ses membres… et donc de laisser la liberté à chacun de faire ce qu'il veut tout en ce que les contributions individuelles soient pas « noyées » i.e. fassent partie d'un mouvement vaguement cohérent)
      • installation en datacenter, mise de pression/conscience : « il faut qu'on avance » à ce moment-là : jeudis avec trop de pression, trop « professionnel » : attention à la pression, l'essouflement, la tension entre les personnes
      • manque de diversité/représentativité de l'association
  5. Comment intégrer l'action locale de FAImaison dans le mouvement de l'internet libre et libérateur/émancipateur global ? daimrod
    • membre de la fédération
    • réunion FFDN + LQDN → collectif les exegetes
    • FFDN groupe de travail FTTH
    • Access, EDRi, Freifunk
    • conférences et événements internationaux (Bruxelles, San Francisco, Montréal)
    • April (pacte du logiciel libre notamment avec candidats.fr), Regards Citoyen, LQDN, exégètes amateurs, Access Now, etc. + outils pour distribuer le militantisme (parltrack, piphone, etc.)
    • LQDN et autres pour CCEE
    • questions/difficultés
      • barrière de la langue (documents LQDN et autres en anglais, par exemple)

Partie 3 : Débat et question

Faire un slide avec les concepts de la partie 1 et les actions de FAImaison de la partie 2 pour promouvoir les concepts.

projets/conference-20170915-damgan.txt · Dernière modification: 2017/09/18 13:41 par kheops